Reforme Morel : quelles consequences pour les anciens eleves ?

L’Ucanss a présenté le 15 novembre les principaux éléments de cette réforme, qui découle des préconisations d’Annick Morel au ministère.

En écho avec l’édito du numéro 80 d’Elan social, Marc Azam a souligné oralement l’opposition de l’association à la diminution des coefficients de rémunération des agents de direction, prévue dans le cadre de la négociation du protocole ADD.

En particulier, quel sens donner à cette disposition : maîtriser les dépenses, satisfaire l’exigence des tutelles, ou encore sanctionner le travail accompli par les organismes de Protection sociale et notamment par leurs dirigeants ?

Pour autant, la position de l’AEN3S englobe un soutien aux nouvelles mesures conventionnelles qui pourraient, au contraire, compenser les efforts consentis par nombre d’entre nous à l’occasion d’une mobilité.

Le président du Comex a rappelé que cette négociation était globale, que les pouvoirs publics ne pouvaient pas, dans l’état actuel des finances publiques, accepter une augmentation de nos rémunérations, et donc qu’un échec conduirait à ne rien changer.

Le débat qui suivra l’’AG annuelle jeudi 5 décembre à partir de 19h30 à la MSA Ile de France, à Gentilly, sera l’occasion pour les adhérents et les anciens élèves de confronter voire de conforter nos positions.

Vous êtes donc tous les bienvenus, le moment le justifie …